Les soins aux lapins
 

FOIN
Il devrait être offert en tout temps et à volonté. Le foin régularise le système gastro-intestinal et améliore l'usure normale des dents. Un foin de bonne qualité doit contenir un taux élevé de fibres (> 30%). Le foin de fléole des prés (Timothy, en anglais) répond à ce critère. Le foin de luzerne est à éviter puisque celle-ci contient un taux trop élevé de calcium, ce qui favorise la formation de sable et de pierres dans le système urinaire.

MOULÉE
La moulée fait partie de l'alimentation du lapin, mais devrait toujours être offerte en quantité limitée (sauf chez les jeunes de moins de 6 mois). Un lapin qui mange une trop grande quantité de moulée sera plus prédisposé à faire de l'embonpoint.
La plupart des moulées vendues en animalerie sont à base de luzerne, qui contient beaucoup de trop calcium. Une moulée à base de fléole des prés est préférable pour un lapin adulte (plus de 6 mois).

LÉGUMES FRAIS
Les légumes peuvent être donnés en grande quantité mais ils doivent être introduits graduellement pour éviter les troubles digestifs. Les meilleurs légumes sont les feuillus fibreux et de couleur foncée par exemple: carotte et céleri avec leur feuillage, endive, persil, coriandre, courgette, pois mange-tout, feuilles de pissenlit ou de trèfle (attention aux insecticides), laitue romaine, laitue foncée. Éviter la laitue iceberg, elle est toxique. Si vous voulez offrir des fruits (pommes, bananes, raisins…), la quantité offerte ne devrait pas dépasser 5% de la diète.

À ÉVITER
Les mélanges de graines, noix et fruits séchés ne font PAS partie d'une bonne alimentation, ils contiennent trop d'amidon et pas suffisamment de fibres. Ils prédisposent à l'obésité et nuisent au bon fonctionnement du système gastro-intestinal. Éviter aussi les friandises sucrées et salées, le chocolat, les légumineuses, les pâtes et les céréales.

CAGE ET LITIÈRE
La cage doit être située dans un endroit frais, les lapins sont sensibles aux coups de chaleur. La litière ne devrait pas être constituée de copeaux de cèdre (toxiques pour le foie) ni de pin ou de tremble. Les copeaux de bois sont souvent poussiéreux et prédisposent aux problèmes respiratoires. Une litière à base de papier recyclé est idéale. Les lapins adorent les cachettes. Il est bon de leur en fournir en bois ou en foin qui sont sécuritaires s'ils veulent les gruger. Les lapins peuvent apprendre à devenir propres en litière.

STÉRILISATION
Pour augmenter l'espérance de vie des lapines, il est recommandé de les stériliser entre l'âge de 6 mois et 2 ans. Cela permet de prévenir une tumeur de l'utérus (adénocarcinome) qui est une des principales causes de mortalité. L'incidence de cette tumeur varie de 50 à 80% chez les lapines de plus de 4 ans. Lorsque la maladie est diagnostiquée, elle est souvent généralisée ce qui rend le traitement très difficile. Il est aussi possible de stériliser les mâles. La chirurgie se fait après l'âge de 6 mois.

MUE
En période de mue, il est essentiel de fournir aux lapins des éléments pour éviter les boules de poils. Les pâtes laxatives ainsi que les gâteries à base d'enzyme de papayes et d'ananas sont d'excellents choix pour réduire les risques d'impaction.

PARASITES
Les lapins peuvent attraper des puces et des mites. Si votre lapin va dehors pendant la saison estivale, prenez les précautions qui s'imposent pour éviter les infestations. Parlez-en à votre vétérinaire.

USURE DES DENTS
Les branches de pommier (attention aux pesticides) devraient être offertes pour favoriser une bonne usure dentaire. Les blocs de calcium vendus en animalerie sont à proscrire, ils prédisposent aux problèmes urinaires.

EXAMEN ANNUEL
Une visite annuelle chez le vétérinaire est recommandée pour s'assurer de la santé de votre lapin. En Amérique du Nord, la vaccination des lapins n'est pas nécessaire.

Source: Hôpital vétérinaire Lesage, Robin, Tousignant


 
Pour une foule de renseignements utiles sur les lapins concernant l'alimentation, le comportement, l'environnement, la santé et tout autre sujet consultez le site de Marguerite&Cie